Langages
 
 

Projet de logement rural amélioré

Objectifs du projet:
  • Mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes.
  • Garantir une vie saine et favoriser le bien-être de chacun, quel que soit son âge.
  • Garantir une éducation inclusive, équitable et de qualité; promouvoir des opportunités d'apprentissage tout au long de la vie pour les habitants.
  • Promouvoir une croissance économique inclusive et durable, le plein emploi productif et un travail décent.
  • Développer des infrastructures durables, fiables et de qualité pour soutenir le développement économique et le bien-être humain.

Les maison-d’hôtes andines sont situées dans un rayon de 30 et 40 kilomètres autour de Cusco ou dans le sud du Pérou. Elles se trouvent dans des villages situés à des altitudes entre 3 400 et 3 900 mètres au-dessus du niveau de la mer. Leurs habitants sont agriculteurs, pratiquent l’élevage du bétail et fabriquent de l’artisanat, dont le plus important est le tissage manuel. Les communautés du lac Titicaca exercent des activités similaires et la pêche est une ressource de revenue complémentaire.

Depuis 2004, l’agence Tierras de los Andes SAC a élaboré un projet, en collaboration avec le Conseil de la culture du Machu Picchu et les communautés andines, pour y loger certains voyageurs en leur offrant un service simple mais de qualité. Les habitants se sont investis dans ce projet ce qui a permis de développer un type de tourisme ancré dans les valeurs culturelles et naturelles de ces régions. Grâce aux bénéfices d ce type de tourisme, ces habitants ont également pu améliorer leurs conditions de vie.

Nous souhaitons, aujourd’hui, prendre contact avec des ONG qui pourraient envoyer des volontaires afin d’aider à la rénovation de ces maisons et à la viabilité d’autres projets similaires. Ces bénévoles pourraient participer aux activités quotidiennes des habitants, au travail d’agriculture et à l’éducation des plus jeunes.
Aussi, il serait intéressant de pouvoir recevoir une aide des organisations de microcrédit pour l’achat de matériaux de construction.

Historique du projet

Le projet de maison-d’hôtes andines a été promu en 2004 à l’initiative de l’agence de voyages Tierras de los Andes en collaboration avec le « Patronato de Machu Picchu » afin d’aider les communautés à partager leurs compétences à travers le tourisme. Pour rendre ces hébergements plus accueillants en terme touristique, Tierras de los Andes SAC et le Patronato de Machupicchu ont accepté de soutenir ces 4 communautés à travers l’attribution de financements prévus pour des travaux de rénovation. De même, chaque année, nous dispensons des formations dans ces communautés afin que les habitants puissent répondre aux demandes de cette nouvelle activité.

Objectifs du projet

Cette activité complémentaire qui permet d’améliorer la qualité de vie des communautés se développe sans jamais mettre fin aux activités traditionnelles exercées par celles-ci. En effet ces coutumes constituent une partie importante de leur identité (agriculture, élevage, artisanat et coutumes des habitants).
Aujourd’hui, le Patronato de Machupicchu souhaite pouvoir diriger des circuits spécifiques avec une vision vers le tourisme communautaire rural, adapté à tous les types de personnes et d’économies ; soit individuellement, soit en groupe. Il aimerait aussi étendre le réseau du volontariat.
Cela répond aux besoins exprimés par les communautés qui aspirent à ce que la saison soit complète et que les touristes restent un peu plus longtemps pour partager davantage. On espère donc un intérêt grandissant des bénévoles.

A qui s’adresse ce type de logement ?

Ces quatre dernières années, ces maison-d´hôtes ont accueilli des voyageurs ayant réalisé des treks alternatifs. Tierras de los Andes souhaite réaliser ses propres circuits spécifiques dans le domaine du tourisme rural avec l’aide des ONG présentes dans les villages de Chinchero, Huchuyqosqo et Patabamba. Au niveau national, le MINCETUR (Ministère du Commerce Extérieur et du Tourisme) promeut aussi cette nouvelle tendance, à travers la mise en œuvre de plans stratégiques, méthodologies, promotion et organisation d’événements avec l’association des acteurs du secteur du tourisme.

Problèmes rencontrés

Le manque de moyens pour l’achat de matériaux de construction et la constante nécessité de former les familles locales sont 2 difficultés rencontrées dans le cadre de ce projet. Le manque d’informations sur les services dispensés peut aussi être générateur de plaintes, surtout lorsqu’il s’agit du manque d’eau chaude.